Quelques configurations multimédia de base à faire après l’installation d’un système Linux

Note préalable: Sachez que Linux Mint est la distribution GNU/Linux la plus simple à utiliser et avec laquelle vous n’aurez rien à configurer après installation pour avoir toutes les fonctions multimédias de base que vous auriez avec Windows ou Mac (vous devrez seulement installer les polices d’écriture de Windows si vous en avez besoin, voir premier point ci-dessous). Si vous ne connaissez rien à GNU/Linux, Linux Mint est le meilleur choix, devant Ubuntu.

Après l’installation d’un système GNU/Linux tel que Ubuntu ou Ubuntu Studio, il reste quelques petites choses à configurer, notamment à cause des restrictions juridiques de distribution de codecs videos comme flash ou pour le décodage des DVD du commerce (maudits DRM). Voila l’essentiel:

-Les polices d’écriture de Windows (pas indispensable mais peut vous sauver):

Si vous échangez des documents avec des personnes qui travaillent au format .doc de windows, vous n’aurez pas de problèmes en utilisant Libreoffice (continuation de Openoffice). Mais pour être sur que vos documents gardent  exactement la même mise en page que sous windows, vous devez installer les polices de bases de windows. Pour cela installer ttf-mscorefonts ou sur Linux Mint ttf-mscorefonts-installer, avec le gestionnaire de paquet ou le centre de logiciel (Tutoriel ici).

Après ça vous pourrez voir à l’identique les fameuses polices comic ou impact (même s’il y a plus joli…), et vos images ne seront plus décalées à cause des textes de légendes qui n’étaient plus à la taille originale sur votre ordinateur…

-Lecteur Flash:

Linux Mint peut lire les vidéos flash (ainsi que les sites web et autres objets flash) sans autre configuration dès l’installation.

[Edit octobre 2015: C’était le cas aussi avec la distribution Dream Studio. ]

Sous Ubuntu par contre le plugin flash n’est pas installé par défaut. Sachez que flash n’est pas un choix libre et sûr car c’est un facteur important de failles de sécurité même sur un système Linux. De plus Flash n’est plus indispensable désormais car les lecteurs HTML5 qui sont intégrés aux navigateurs internet récents sont maintenant assez utilisés sur les sites web tels que youtube. Il reste néanmoins quelques sites qui ne vous proposent que la lecture de vidéo en flash. Si vous souhaitez malgré tout utiliser Flash pour lire les vidéos sur ces quelques sites web, vous aurez en général un lien à cliquer à la place de la vidéo qui vous permet de télécharger directement le greffon manquant. Mais parfois ça peut ne pas fonctionner. Il vous faut alors ouvrir le gestionnaire de paquets synaptic dans le menu Système (ou autre gestionnaire si vous avez aptitude par exemple, ou encore en ligne de commande apt-get install adobe-flashplugin), puis dans la barre de recherches tapez adobe-flashplugin. Un clic droit sur le paquet correspondant dans la liste, choisissez installation, puis cliquez sur le bouton « appliquer » du gestionnaire de paquet, et une fois l’opération terminée vous pouvez regarder des vidéos ou des sites en flash.

synaptic

synaptic-flash
Sous Linux Mint un autre paquet déjà présent à l’installation remplace adobe-flashplugin

Avec Linux Mint vous n’avez pas à faire cette installation, le paquet mint-flashplugin-11 est déjà installé à la première utilisation du système et prend en charge flash.

Problèmes de Sécurité:
Pour Linux Mint comme pour Ubuntu il est conseillé de désactiver le plugin flash de votre navigateur internet et de ne l’activer qu’au cas par cas lorsque vous rencontrez un site web sur lequel vous ne pouvez pas lire les vidéos en HTML5. Cela vous évitera de paniquer à chaque nouvelle découverte de faille grave dans le plugin Flash. Et si vous n’en avez pas besoin, ne l’installez pas, ou désintallez-le de votre système.

-Lire les DVD du commerce

Linux Mint peut lire les DVD du commerce sans autre configuration dès l’installation. C’est le cas aussi avec la distribution Dream Studio.

Les DVD commerciaux nécessitent le déchiffrement de codecs propriétaires qui font partie des DRM (Digital Rights Management) pour empêcher la copie. La bibliothèque logicielle qui permet de décoder ces DVD posent des problèmes sous certaines juridictions et donc n’est pas fournit dans les distributions linux basiques ou grand public comme Ubuntu. Pour lire les DVD sans problème, il va falloir ajouter les dépots medibuntu à notre système et installer le paquet: libdvdcss2 (ainsi que non-free-codecs pour certains systèmes). Ensuite VLC pourra lire les disques sans problèmes.

Marche à suivre (source http://www.medibuntu.org/repository.php):
Le plus rapide est d’ouvrir un terminal et de copier / coller ce bloc de commandes:

sudo -E wget --output-document=/etc/apt/sources.list.d/medibuntu.list http://www.medibuntu.org/sources.list.d/$(lsb_release -cs).list && sudo apt-get --quiet update && sudo apt-get --yes --quiet --allow-unauthenticated install medibuntu-keyring && sudo apt-get --quiet update

Appuyez ensuite sur entrée, donnez votre mot de passe (rien ne s’affiche quand vous tapez, c’est normal).

Comme précédemment, vous n’avez plus qu’ à ouvrir le gestionnaire de paquets synaptic dans le menu Système (ou autre gestionnaire si vous avez aptitude par exemple, ou encore en ligne de commande…), puis dans la barre de recherches tapez libdvdcss2 . Un clic droit sur le paquet correspondant dans la liste, choisissez installation. A nouveau dans la barre de recherches tapez codecsnonfree clic droit et choisir installation, puis enfin cliquez sur le bouton « appliquer » du gestionnaire de paquet qui va installer les 2 paquets sélectionnés.
Si vous ne trouvez pas ces paquets avec la barre de recherche, cliquez sur le bouton recharger du gestionnaire de paquets et refaites la recherche.

Une fois l’opération terminée recommencez les logiciels comme VLC seront capables de lire les DVD du commerce sans problèmes.

-Lire les DVD automatiquement à l’insertion

Si vos DVD sont maintenant lisibles mais ne se lancent pas automatiquement, vous aimeriez aussi surement que le logiciel approprié s’éxécute pour lire le menu quand vous mettez le DVD dans le lecteur. Cette configuration n’est pas toujours installée par défaut dans Ubuntu (sur Linux Mint si)
Il vous faut aller dans les « paramètres » de votre menu général (« preferences » pour les bureau Gnome ou Mate), et chercher « disques et médias amovibles ». Dans la rubrique DVD vous avez une option à cocher pour lancer un logiciel automatiquement.

media_amov_linuxmint
Linux Mint, bureau XFCE
dvd_mint
paramètres DVD avec Linux Mint, bureau XFCE

Avec le bureau XFCE sous ubuntu, on vous demandera une commande un peu plus personnalisé.
Cette commande dépend de votre logiciel préféré. Avec VLC c’est:
vlc dvd:///dev/sr0

Avec Parole ce sera:
parole --device=%d

-Configuration de l’accès à internet avec un proxy / passerelle bloquante

à rédiger

-Les codecs indispensables: MP3, XVID, H264 etc.

Les codecs sont des logiciels d’encodage et de décodage de la vidéo et de l’audio. Si votre système manque de certains codecs répandus, un paquet disponible dans les dépots Ubuntu (valables pour ubuntu Studio, Linux Mint) regroupe les principaux codecs vidéos indispensables, libres et non libres:
libxvid (codec XviD équivalent DivX libre)
libx264 (codec H264 pour la vidéo HD, non-libre)
et d’autres comme realmedia etc…

Ce paquet se nomme libavcodec-extra-53
Il vous faudra l’installer si vos logiciels audiovisuels se plaignent de ne pas pouvoir faire de rendus parcequ’il vous manque une de ces bibliothèques de codecs.

A installer comme suit: ouvrir le gestionnaire de paquets synaptic dans le menu Système (ou autre gestionnaire si vous avez aptitude par exemple, ou encore en ligne de commande…), puis dans la barre de recherches tapez libavcodec-extra-53. Un clic droit sur le paquet correspondant dans la liste, choisissez installation, puis cliquez sur le bouton « appliquer » du gestionnaire de paquet.
Cela résoudra le possible problème d’indisponibilité de formats de rendus dans KdenLive par exemple.

Pour le codec MP3, installer le paquet: libmp3lame (ou libmp3lame0)

-Des petites améliorations utiles: activer le pavé numérique automatiquement au démarrage du système

Valable notamment pour Linux Mint. Vous aurez besoin d’installer le paquet numlock
A installer comme suit: ouvrir le gestionnaire de paquets synaptic dans le menu Système (ou autre gestionnaire si vous avez aptitude par exemple, ou encore en ligne de commande…), puis dans la barre de recherches tapez numlock. Un clic droit sur le paquet correspondant dans la liste, choisissez installation, puis cliquez sur le bouton « appliquer » du gestionnaire de paquet.

Si cela ne suffit pas, avec le bureau XFCE vous devez aller dans > paramètres > editeur de paramètres > Keyboard et dans le menu « default » changer la valeur de « NUMLOCK » qui est « FALSE » en « TRUE ».

Lire aussi l’article Configurer un deuxième écran

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s