Pourquoi choisir (GNU/) Linux pour le multimédia?

icones_multimedias

Pourquoi choisir Linux ?

-Les inconvénients de Windows: Si vous avez connu Windows vous connaissez aussi sûrement les ennuis liés aux licences qui limitent l’installation d’un même logiciel sur plusieurs postes, ou qui empêchent les mises à jours récentes d’un ancien windows XP, voire l’incompatibilité entre une version XP d’un logiciel et la version Vista, Seven ou plus récent…

Vous connaissez aussi surement les plantages plus ou moins réguliers de tout le système (écran bleu), le ralentissement problématique des performances avec les années et les virus, vers, antivirus, pare-feu qui s’accumulent sans réelles solutions. Pour bien faire sous windows il faudrait une station de travail coupée d’internet, pare-feu et antivirus désactivé, et ne pas y brancher de périphériques de stockages externes (clé et disques durs externes), pour éviter de contaminer la machine. Pas pratique, et pas fiable non plus. Même après des désinfections poussées, une machine windows déjà infectée peut recommencer à montrer des symptômes et vous pourrir la vie.

-Les inconvénients de Mac: Outre les prix élevés des licences de logiciels propriétaires, le principal problème de Mac, même si cette marque est encore incontournable dans le monde la production audio-video, c’est l’enfermement progressif que subit l’utilisateur.

Passée une certaine version de Mac OS X, d’ici quelques années vous serez obligés d’acheter une mise à jour si vous souhaitez continuer un ordinateur devenu « dépassé ». Et sans cette mise à jour de Mac OS X, vous ne pourrez plus mettre à jours certains logiciels, codecs et plugins essentiels au multimédia ou simplement à la navigation. Par exemple les vieux G4 qu’on utilisait il y a quelques années pour monter des videos sont aujourd’hui impossible à utiliser pour le multimedia aux standard actuels sans payer une nouvelle version du système d’exploitation. Même chose avec les ordinateurs portables iMac qui deviennent obsolètes, remplacés par les macbook, mais pourtant encore capable de produire.

Si vous ajoutez à cela le fait que le respect de la vie privée par Apple est loin d’être acquis, vous avez quelques bonnes raisons de chercher un autre système pour votre ordinateur.

 

Les avantages de Linux:

  • les logiciels sont gratuits (il en existe des payants, très rares), les mises à jour sont elles aussi gratuites et évoluent rapidement pour les logiciels populaires. Vous avez la garantie de bénéficier des mises à jours gratuitement sur votre système d’exploitation (du moment qu’il est à jour) sans limite de temps.Vous pouvez même si vous êtes connaisseur-euse faire des demandes aux équipes de développement de votre logiciel pour des ajouts de fonctionnalités, ou des rapports de bugs quand il y en a.
  • Vous pouvez installer autant de logiciels et de systèmes d’exploitation sur autant de machines que vous le voulez. Il n’y a pas de limitations de nombres de postes, et même une ancienne machine peut devenir une station de travail dédiée à une tâche en choisissant le système adapté à ses performances.
  • A coté des formats multimédias les plus répandus utilisés aussi avec Linux, les logiciels libres vous proposent des standards ouverts qui permettent un meilleur partage de fichiers de travail entre des logiciels différents

Les inconvénients de Linux [un peu d'honnêteté dans un monde de marketing brut]:

Certains domaines audiovisuels sont moins bien pourvus en logiciel que d'autres, ou les logiciels existants sont peu intuitifs, difficiles à comprendre, parfois instable. Ce n'est pas parce que Linux est moins bien adapté, c'est simplement faute de motivations, de moyens et de temps de développeur-euses !
Par exemple pour l'animation "stop motion" avec gestion de la qualité HD et de la fonction Live View des appareils photo, il n'y a pas encore d'équivalents sous Linux des logiciels propriétaires classiques.
(D'autres domaines par contre ont des logiciels libres reconnus, comme la 3D avec Blender)

Si vous avez l'habitude des grand logiciels tels que: Photoshop, Illustrator, Indesign, Final Cut, Premiere, ProTools, Cubase, Ableton Live etc, vous allez devoir passer par une phase de réapprentissage. Et il vous faudra parfois utiliser deux logiciels là où un seul suffisait avant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s