Compositing vidéo avec Kdenlive [1]: la rotoscopie (masque)

Le compositing est un ensemble de techniques pour composer une image à partir de plusieurs sources différentes. Avec quelques effets de bases pour découper et incruster de la vidéo on peut ainsi créer des images irréelles, des paysages imaginaires, des effets spéciaux fantastiques etc.

Les effets de base que nous aborderons sur plusieurs articles sont la rotoscopie, qui permet de découper des zones dans une vidéo, et la technique du fond bleu ou vert, qui permet d’incruster des images dans les zones colorées d’une vidéo. Il faudra également aborder le sujet essentiel des images clés qui permettent d’animer des effets.
Le logiciel de référence que nous utiliserons est Kdenlive. Il est libre et gratuit sous (gnu)Linux.

La transparence dans Kdenlive

Les deux techniques abordées reposent sur la possibilité d’appliquer une transparence sur une image, qui est appelé en général « alpha » ou « canal alpha ».
En préalable, il faut savoir que dans Kdenlive, tout effet utilisant la transparence doit être complété par une sorte de bande qui joint deux clips entre eux, et qui s’appelle « transition ». On aura donc en général au moins un clip vidéo avec des zones de transparence superposé à un autre clip (qui peut être une vidéo ou une image), sur une autre piste,  et qui va remplir cette transparence. Les deux étant reliés par une « bande » de transition.

La "bande" de transition (en jaune) qui permet d'appliquer la transparence d'une piste sur l'autre
La « bande » de transition (en jaune)

Un simple clic droit sur une vidéo dans la ligne de montage ouvre un menu qui vous permet d’ajouter une transition. Il y en a beaucoup au choix, si vous ne savez pas laquelle prendre utilisez « composite » ou « affine » (Les autres ont des options de fusion spéciales comme dans les logiciels de graphisme…)

Découper une zone dans une vidéo avec la rotoscopie

ravenscrag2
photo wikipedia

Dans notre exemple on a composé une scène avec la photo noir et blanc haute définition d’un manoir enneigé (libre de droit sur wikipédia), et une vidéo tournée dans la neige du Vercors où une personne monte une pente enneigée en tirant une luge.

Le principe de la rotoscopie est de détourer l’image autour du personnage qui monte la pente sur la neige pour ensuite remplacer le vide avec l’image du manoir.

vidéo originale que l'on va découper avec la rotoscopie
vidéo originale que l’on va découper avec la rotoscopie

Procédé: pour « découper » cette vidéo il faut tout d’abord glisser le clip depuis la fenêtre des rush vers la zone de montage, puis il faut chercher dans la liste d’effets: manipulation du canal alpha > rotoscopie. Glisser l’effet depuis la liste sur votre clip vidéo dans la zone de montage (ou clic droit sur le clip vidéo > ajouter un effet).

Une fois cet effet appliqué sur votre vidéo, cliquez sur votre clip vidéo, puis allez dans la fenêtre au milieu du logiciel qui contient l’onglet effets utilisés. Sélectionnez l’effet rotoscopie en cliquant dessus, et vous pourrez alors placer des points successifs sur votre vidéo dans le moniteur de projet, avec un outil en forme de crayon. Le but est de dessiner une forme fermée autour de votre personnage, qui va définir ce qui reste visible (à l’intérieur de la forme), et ce qui devient invisible (à l’extérieur). N’oubliez pas de mettre une transition (composite ou affine) sur la vidéo pour activer la transparence, et de placer une autre vidéo ou une image en dessous, sinon vous ne verrez pas l’effet de la rotoscopie.
Pour compléter, si votre personnage se déplace dans l’image vous aurez aussi besoin de déplacer la forme de rotoscopie au fur et à mesure pour qu’elle suive son parcours. C’est encore un peu plus compliqué, mais vous pourrez faire cela grâce aux images clés qui permettent de changer les réglages de l’effet à n’importe quel point temporel du clip vidéo. Ce sera le sujet d’un prochain article.
Pour les besoins de la scène on a également transformé la vidéo en noir et blanc avec les effets suivants, placés avant la rotoscopie: (dé)saturation, niveaux, courbes (luma), contraste.

rotoscopie1b

note: Ci-dessus on a placé une image remplie de couleur noire sous la piste vidéo pour bien montrer l’effet du détourage. Mais il faut bien sur la remplacer par la photo du manoir comme ci-dessous pour obtenir le résultat final.

La "bande" de transition (en jaune) qui permet d'appliquer la transparence d'une piste sur l'autre

Aperçu du résultat

En réduisant les dimensions de la vidéo placée sur l’image pour que le personnage paraisse plus petit, et en ajustant les niveaux de noir et blanc, on obtient l’illusion que le personnage marche sur la photo comme s’il s’agissait d’une seule véritable scène vidéo.

manoir_capt_ecran
capture d’écran du résultat en vidéo

Ci-dessous la vidéo réalisée avec quelques plans supplémentaires, une musique d’ambiance libre de droit, et un petit effet de travelling vertical supplémentaire sur le plan du manoir…

(cliquez sur HD pour une meilleure qualité de visionnage)

Publicités

Une réflexion au sujet de « Compositing vidéo avec Kdenlive [1]: la rotoscopie (masque) »

  1. Super-article, synthétique à souhait : rien à rajouter sur le fond ! Juste une petite chose sur la forme : j’ai cherché cette fonction dans Kdenlive pendant 3 ans sans rien trouver, car les mots clés que j’utilisais étaient « faire un masque avec KDEnlive », ou quelque chose comme ça. Ainsi, je me disais que rajouter le mot « masque » à côté du mot « KDENlive » dans un commentaire de cette article pourrait aider le vidéaste désespéré à trouver son bonheur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s