choisir et installer facilement Linux

live-cd-ubuntu-2bAvant toute installation vous pouvez tester Linux et les logiciels libres avec la méthode du Live CD (ou Live DVD). Cela consiste à télécharger un fichier « image » d’un CD ou DVD Linux que vous graverez sur un vrai CD ou DVD et sur lequel vous pourrez démarrer votre ordinateur, à la place de votre disque dur interne et de son système d’exploitation habituel. Cette méthode n’installe rien sur votre disque dur, et vous permet d’essayer Linux avec les logiciels disponibles sur le CD/DVD comme si tout était installé. La méthode fonctionne aussi depuis une clé USB. Une fois lancé un live CD / live DVD vous proposera aussi une méthode d’installation simple (et définitive cette fois) si vous êtes convaincu.

Pour cette méthode live il vous faut donc choisir une « distribution » Linux (variante de système d’exploitation basé sur Linux et adapté par ses créateurs à des besoins particuliers). Si votre but est d’essayer un logiciel en particulier, comme KdenLive pour le montage vidéo, vous devez choisir un live CD ou Live DVD qui contient ce logiciel, car vous ne pourrez pas rajouter de logiciels sur le CD / DVD tant que vous n’aurez pas fait l’installation (facultative) du système sur votre disque dur.

Bien penser à vérifier si le processeur de votre ordinateur fonctionne avec 32 bits ou 64 bits, et télécharger l’image du Live CD / DVD appropriée. Un ordinateur récent (hormis les petits netbook) sera surement 64 bits, un ordinateur ancien de quelques années aura plus de chances d’être en 32 bits. Dans le doute, sachez qu’un CD / DVD avec une image 32 bits fonctionnera sur un ordinateur 64 bits, mais pas l’inverse (CD / DVD image 64 bits sur ordinateur 32 bits)…

32image
choix possibles de Live DVD sur le site ubuntustudio.org

 

Quelques distributions conseillées [mise à jour d’ octobre 2015]

Pour tester (sans rien installer sur votre disque dur) les logiciels de montage vidéo (KdenLive), d’animation stop motion (luciole, stopmotion), de retouche d’image GIMP:

  •  AVLinux: Très complet (mais il  n’y a pas Luciole qui permet de faire des films d’animation) [Live DVD à télécharger dans la section Download – choisir la dernière version (octobre 2014): avlinux604-xfce410-pae-i386-gcc4.7-gtk2-2.24-diehard-en.iso ]
    Le système est en anglais, vous pouvez ensuite choisir une langue globale différente, mais vous aurez quelques logiciels pour lesquels vous aurez à installer des packs de traductions supplémentaires en français.
  • ArtistX [Live DVD à télécharger: 32bits]: contient beaucoup de logiciels vidéo et audio peu courant que vous pourrez tester par curiosité sans les installer. Pas d’évolution de la distribution depuis 2013.

Pour tester les logiciels de création musicale (MAO):

  • UbuntuStudio [Live DVD à télécharger, bureau XFCE version : 32bits – 64bits]

Pour tester seulement l’environnement Linux simple et la prise en main des logiciels courants, navigation web, bureautique, retouche d’image avec Gimp:

  • Linux Mint [Live DVD à télécharger: avec bureau Cinnamon, XFCE ou Mate 32bits – 64bits ]

Notes sur le choix du bureau: après l’installation vous pourrez toujours changer de bureau.

 

Choisir un système définitif à installer:

[cette partie a été modifiée en octobre 2015]

Le meilleur compromis pour une station de travail audiovisuelle sans trop de configuration supplémentaire est Ubuntu Studio qui vous permet de vous lancer rapidement dans la création musicale après l’installation, mais si vous êtes exigeant vous aurez quelques petites configurations à faire pour être tout à fait complet, comme installer KdenLive. Un autre choix peut être la distribution AVLinux, basée sur Debian (et en anglais) pour avoir quasiment tout les logiciels configurés et déjà disponibles après l’installation si vous comptez faire beaucoup de production audiovisuelle, mais aussi musicale (besoin de faible latence et de nombreux plugins préinstallés). La seule incertitude pour AVLinux (ou d’autres distributions aléatoires) par rapport à Ubuntu Studio est la durée et la qualité de la maintenance du projet, qui est plus incertaine qu’avec le projet Ubuntu studio et qui, avec la possibilité également d’avoir accès plus facilement aux dernières versions de logiciels grâce aux dépôts PPA Ubuntu, porte Ubuntu Studio comme le meilleur choix pour un projet à long terme.

Autre choix, pour une utilisation moins exigeante sur la production musicale et un environnement très facile à prendre en main, rapide et intuitif, et dans lequel vous pourrez aussi installer des logiciels de montage video et d’animation, LinuxMint est un bon choix si vous ne connaissez pas du tout Linux. Il est aussi possible de faire de la production musicale avec LinuxMint (comme avec d’autres systèmes Linux), mais vous aurez à configurer votre sytème manuellement. C’est tout à fait possible mais cela demande plus de connaissances et de patience qu’une distribution déjà bien configurée à l’installation comme Ubuntu Studio.

Comment graver un Live CD / DVD

Une fois le fichier .iso téléchargé, il vous faudra le graver en tant qu’image avec votre logiciel de gravure habituel sous windows ou sous mac. Sur windows Nero a cette option dans « sauvegarder » par exemple. Gravez le CD ou le DVD à la vitesse la moins rapide, ça évite d’avoir des erreurs de gravure. Vous devriez aussi vérifier l’empreinte du fichier téléchargé pour être sur de ne pas avoir d’erreur avant de graver (tutoriel sous Ubuntu) . Sinon, un DVD utiliser ré-inscriptible peut aussi être un choix bien pratique pour essayer plusieurs systèmes…

Graver une image avec brasero sur un système LinuxMint
Graver une image avec brasero sur un système LinuxMint

 

Comment démarrer l’ordinateur sur un Live CD / DVD

Insérez votre live CD / DVD dans votre ordinateur et redémarrez-le. Si vous arrivez automatiquement sur le menu du CD / DVD vous n’avez rien d’autre à faire. Sinon suivez ces indications: juste après le démarrage un écran noir, blanc ou bleu affiche la marque de votre ordinateur ou le nom du programme BIOS / UEFI (démarrage de la carte mère, avant le disque dur). si vous avez le temps d’apercevoir une indication telle que « press F2 to enter setup », appuyez sur la touche correspondante. En général il s’agit d’une des touches F1 à F12, ou parfois de la touche DEL, SUPPR… Vous devez appuyez avant la disparition de cet écran (n’hésitez pas à appuyez plusieurs fois rapidement). si vous n’y arrivez pas tout de suite, éteignez l’ordinateur et recommencez.

Vous arrivez ensuite dans une interface minimaliste sur fond bleu le plus souvent. Là il vous faut trouver « Boot sequence » et positionner votre lecteur CD / DVD en haut de la liste (first boot device), généralement avec les touches « + » et « -« . Ensuite appuyez sur échap et choisissez « save the changes and exit » (enregistrer les changements et sortir). L’ordinateur redémarre et lance maintenant le CD / DVD.

Changement de la sequence de Boot d'un ordinateur - Image adub115.free.fr/
Changement de la sequence de Boot d’un ordinateur – Image adub115.free.fr/

Sur Mac, au démarrage, avec votre CD / DVD inséré, maintenez la touche C enfoncée, ou MAJ ou encore CTRL. Vous devriez obtenir un écran avec un choix de démarrage disque dur ou DVD.

Après l’essai, le choix et l’étape de l’installation

Choisir quelle distribution Linux vous allez installer doit se baser sur les critères suivant:

Quelle utilisation comptez-vous en faire, et quel est votre degré de compréhension / patience avec les systèmes Linux: Quel niveau de production et combien de domaines multimédias différents(montage vidéo + enregistrement et mixage de musique, ou seulement du montage vidéo, ou encore seulement de la retouche d’image…) ?

Pour une utilisation exigeante dans les domaines vidéos et musique, choisissez une des distributions spécial audiovisuel conseillées plus haut, dans lesquelles vous n’aurez pas à tout configurer pendant des heures: DreamStudio avec bureau XFCE! , ou Ubuntu Studio si vous connaissez déjà un peu Linux et n’êtes pas effrayé par l’installation de nouveaux dépots PPA pour KXStudio et KdenLive par exemple.

Pour une utilisation uniquement montage vidéo, graphisme, PAO (Publication Assistée par Ordinateur), et un peu de montage son (pas de production en temps réel strict obligatoire) si vous n’êtes pas familier-e avec Linux ou si vous n’avez pas trop envie de vous casser la tête, optez pour Linux Mint. C’est rapide, simple, les fonctions de base pour le multimédia de tous les jours sont déjà installées (lecture flash, lecture de DVD). Vous devrez par contre installer un logiciel de montage vidéo car ce n’est pas une distribution dédié à l’audiovisuel. Mais vous arriverez facilement à en faire une station de travail vidéo et graphisme agréable. Pour la production musicale, c’est un peu plus complexe, mais tout aussi faisable que sur Ubuntu.

Ensuite avant d’installer, sachez que les installeurs des distributions citées ici sont très graphiques et compréhensibles de nos jours. Mais il y a quand même des choses à prendre en compte avant de vous lancer:

  1. Bien paramétrer votre accès à internet (en wifi vous pouvez vous connecter à votre réseau d’abord dans la session d’essai puis lancer l’installation depuis l’icone disponible pour ça sur le bureau) .  Sans connexion internet vous pouvez très bien faire l’installation mais elle sera minimale. Donc vous devrez vous connecter par la suite pour ajouter des paquets supplémentaires selon vos besoins, et faire les mises à jours (ça peut être assez long si la distribution que vous installée est sorti il y a plusieurs mois)
  2. Disque et partitions: si vous vous apprêtez à installer sur un disque dur vierge ou si vous ne comptez rien garder sur ce disque dur, il y a une option « installer sur le disque dur entier » qui vous ira très bien. Dans les autres cas, c’est un peu plus compliqué, vous devez bien savoir ce que vous faites si par exemple vous installez à coté de windows ou d’un autre système.  L’installeur graphique vous proposera surement une option signalant clairement « installer ubuntu à coté de windows XP » par exemple. Dans ce cas vous pouvez lui faire confiance. Mais faites des sauvegardes de vos données importantes sur windows avant, car même si ça se passe généralement bien, windows peut aussi refuser de démarrer après l’installation.  Sur les ordinateurs d’une certaine période des années 2000 windows empêchait tout simplement l’ installation d’un système Linux, et aujourd’hui sur les tout derniers ordinateurs SAMSUNG équipés d’un programme de boot spéciale (UEFI) il y a un risque de blocage complet (brick) à la suite d’une tentative d’installation de Linux (lien en anglais ici).Plus simplement, sans catastrophe de ce genre il faut quand même faire attention à la partition cachée de windows qui peut se trouver au début ou à la fin du disque dur et sur laquelle se trouve le mécanisme de réinstallation de windows qui remplace les CD ou DVD qui étaient fournis à l’achat. Pour sauvegarder cette partition c’est plus complexe. Il vous faudra un disque dur externe formaté autrement qu’en FAT (à cause de la limite de taille de fichier max de 2 Go) par exemple NTFS (windows) ou mieux EXT3 ou EXT4. Ensuite vous devrez cloner cette partition depuis un Live CD, avec une commande comme dd dans un terminal, mais pour ça il vous faudra être assisté-e ou alors ne pas avoir peur de perdre vos données car c’est une démarche assez risquée si vous faites une erreur…Dans tous les cas avec windows il vous faudra redimensionner une partition déjà occupée pour y faire de la place et créer au moins deux partitions pour linux (racine et swap). sachez qu’il y a un nombre limite de partitions (4 primaires ou 3 primaire et une étendue). Et sachez aussi qu’avant de redimensionner une partition de windows, même quasiment vide, il faut la défragmenter, ce qui peut prendre plusieurs heures suivant son état et sa taille. A faire avant l’installation de Linux donc.
    Si vous choisissez de configurer vous-même complètement les partitions dans l’installeur Linux vous pourrez voir et éditer toutes les partitions du disque dur avec un gestionnaire graphique, et préparer précisément celles sur lesquelles vous voudrez installer Linux. Pour en savoir plus avant lisez un tutoriel complet sur les partitions.

+++++++++++++++

Pour approfondir un peu, lire sur ce blog:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s